Pélé Jeunes !

Pélé Jeunes !

Pélé Jeunes !

Pélé Jeunes !

Pélé Jeunes !

Pélé Jeunes !

Pélé Jeunes !

Pélé Jeunes !

Témoignages 2010

TEMOIGNAGES

 

 

 


Vendredi 20 août 2010. Alors que l’ambiance générale est à la morosité des courses de rentrée, une joyeuse troupe se rassemble près de trois bus. Colo sous les tropiques au sable fin bordé de cocotiers ? Non madame, une destination bien plus branchée : un pélé jeunes à Lourdes ! Nous avons, en effet, vécu durant une semaine des rencontres exceptionnelles ! Avec le Seigneur, tout d’abord, grâce à l’Eucharistie, le chemin de croix, la prière, le sacrement de réconciliation, le partage en équipe ; avec la Sainte Vierge qui nous apprend le signe de la Croix, proclamation de l’Amour de Dieu ; avec les malades de notre diocèse ; et puis, avec d’autres jeunes chrétiens formidables avec lesquelles nous avons partagé tant de joies ! Heureux dans notre foi, nous sommes rentrés chez nous avec la « valeur ajoutée Lourdes » pour vivre ardemment l’aventure d’une nouvelle année… avant le pélé 2011 !  

Joseph Vautier, animateur des rouges (13/14 ans)  

 

Joie, bonheur, prière, ce sont les mots qui me viennent à l'esprit au retour de ce pélé !

L'ambiance au camp est géniale. Avec les animateurs, on fait des jeux tout en découvrant le sens du signe de croix.

J'aime beaucoup le moment où l'on rencontre les malades. On partage avec eux un temps fort du pélé lors de la procession mariale. On crée des amitiés solides, on prend de l'élan pour toute l'année !

Blanche, groupe des rouges(13/14 ans)

 

Pendant ce pèlerinage, on fait de très belles rencontres : Les malades, c'est à chaque fois une découverte émouvante, avec des personnes heureuses de vivre, et qui parfois, viennent depuis des dizaines d'années sans jamais s'en lasser. La visite de la Grotte c'est toujours un moment très important et très beau. La veillée mariale l'est tout autant: chaque soir, des milliers de pèlerins se rassemblent dans le sanctuaire pour participer à la procession rythmée par les "Ave Maria".

Le groupe des lycéens rendent des services à divers endroits, par exemple à la cité Saint Pierre. C'est toujours une joie de voir que l'on fait plaisir aux autres!

Diane, groupe des verts(lycéens)

 

« Une semaine d’Amour, voilà ce que nous vivons à Lourdes !

 Il règne au Pélé Jeunes une ambiance particulière. Nous campons au milieu d’un magnifique paysage qui chante les louanges de Dieu par chaque brin d’herbe, chaque oiseau, chaque ruisseau.

Les jeunes sont remplis d’amour : ils sont heureux de rencontrer les malades, de leur parler, de les aider, de faire la procession mariale avec eux.

Les célébrations du Pélé Jeunes sont dignes des JMJ : oui nos Jeunes sont croyants : ils sont prêts à servir, il n’y a qu’à demander.

 Portés par l’Amour de Dieu, de la Vierge Marie et de Bernadette, nous ne faisons durant cette fin août qu’aimer les autres, leur rendre service. Sans préjugé, sans crainte, nous servons en tentant de ressembler à Bernadette : simplement, sans chercher de reconnaissance.

 Le service est un art de vivre, c’est à Lourdes qu’on l’apprend. »

Constance et Arnaud Brochard (animatrice et équipe logistique)

 

 

Partir à Lourdes…

Partir à Lourdes était pour moi l’occasion de redécouvrir le sens du mot pèlerinage, en me mettant au service des jeunes, neuf ans après l’avoir vécu comme tel, et de me pencher sur le sens du signe de croix à l’école de Marie et Bernadette. En effet, c’est un geste peut devenir une habitude, sans que l’on réfléchisse à sa  signification. Pour nous l’approprier, nous avons construit une croix tout au long du pèlerinage : c’est-à-dire que d’une croix banale en bois, sont venus s’ajouter des pans de bois peints représentants des moments de la vie du Christ, nous invitant à nous mettre à sa suite.

Nous avons d’abord découvert le centre de la croix : Jésus crucifié, symbole de l’Amour fou du Père pour nous, qui n’a pas hésité à mourir sur une croix, pour ressuscité le matin de Pâques.

Ensuite, nous avons pu nous remémorer le baptême du Christ, et le nôtre, première fois que le signe de croix a été marqué sur nos fronts, avec le symbole de l’eau et de la lumière. Le lendemain, en nous remémorant le lavement des pieds du jeudi saint, nous avons pu nous mettre au service des autres, et notamment des pèlerins malades en les accompagnant au Sanctuaire. Nous avons également réfléchi aux paroles que nous disons : « Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, Amen. » L’image de la Trinité, entourée d’une Arche où sont gravés des prénoms nous rappelle que nous sommes les pierres vivantes sur lesquelles est construite l’Eglise. « Nous

sommes le corps du Christ, et chacun de nous est un membre de ce corps. » Et enfin, ce signe de croix qui est présent pendant la messe, s’estompe lors de l’eucharistie, où Jésus prend corps dans les offrandes qui sont présentées. Chacun de nous peut alors aller communier, déposer ses soucis sur la croix et vivre pleinement de l’Esprit.

Ce pèlerinage à Lourdes est aussi une aventure fraternelle. Les jeunes étaient répartis en équipe, ce qui permettait d’apprendre à se connaître et à tisser des liens amicaux qui dureront, je l’espère, entre jeunes, animateurs, et responsables du pélé.         Alors à tous, à l’année prochaine !!!

Angèle Walbrou, Animatrice, groupe des jaunes (11/ 12 ans)